S’il existe bien une certitude, c’est celle de notre finitude, de notre mort physique. Qu’advient-il de l’esprit lorsque le corps meurt ? La vie n’est-elle qu’un passage sans lendemain ? La mort physique est-elle une porte vers une autre vie dans l’au-delà ? Beaucoup d’entre nous se posent ces questions existentielles. 

Certains voient dans les phénomènes surnaturels, inexpliqués, pararanormaux, la preuve d’une vie après la mort. Les personnes qui ont vécu des expériences étranges se laissent rarement aller à la confidence de peur d'être ridiculisées par des cartésiens endurcis. Après la sortie des « Petites histoires à pâlir le soir » l’auteure poursuit son enquête en direction des espaces méconnus grâce à toute une série de témoignages qui lui sont parvenus et qu’elle restitue à ses lecteurs en conservant l’essentiel de ces « révélations ».

Sont abordés dans ces « Nouvelles petites histoires à pâlir le soir » des phénomènes inexpliqués tels que les expériences aux frontières de la mort, les synchronicités, les contacts avec les défunts, la médiumnité, les rêves prémonitoires, la télépathie, les déplacements incongrus d’objets, la mémoire des lieux… à vous lecteurs de vous faire une opinion.

Nouvelles petites histoires à pâlir le soir

20,00 €Prix